Emploi des seniors : un Lab à Courbevoie pour faire bouger les lignes !

Publié le 16/11/2020
Partager
lab-emploi-seniors-courbevoie

Suite au World Café organisé par Attractive Emploi le 13 octobre dernier à Courbevoie, les acteurs de l’emploi se mobilisent et apportent des premières réflexions et solutions. Car des pistes pour faire bouger les lignes sur l’emploi des seniors, il y en a ! C’est pourquoi Attractive Emploi lance un Lab sur la question. Fédérons nos idées et nos expériences !

 

« On évoque sans cesse la désormais nécessité de recruter autrement et pourtant, les seniors ont toujours autant de mal à (ré)intégrer le marché de l’emploi », observe Céline Tirel, responsable d’Attractive Emploi, le service Emploi de Courbevoie.
C’est de ce constat que l’idée de rassembler les acteurs de l’emploi dans un format « World Café » est née afin de réfléchir et de croiser tous les points de vue autour de trois grands axes : comment faciliter le recrutement des seniors ? Comment mieux mettre en avant les atouts des seniors ? En quoi le territoire peut-il aider à améliorer le processus du « recruter autrement » ?

Résultat : l’émergence de nombreuses pistes favorisant le recrutement des seniors, des idées innovantes et surtout… réalisables !

 

Vous êtes intéressé.e par ces enjeux ? Par la démarche ? Venez participer et apporter votre contribution au Lab Attractive Emploi !
Pour participer, contactez-vous ! [email protected] / 01 71 05 76 71

 

Se mettre en valeur grâce au personal branding et aux motivations profondes

C’est le point de départ pour les seniors qui n’ont pas toujours confiance en eux. L’organisation d’ateliers est un premier levier concret afin de développer leur juste posture, apprendre à travailler un pitch et un storytelling, optimiser leur profil LinkedIn et leur CV en mettant en valeur leur parcours professionnel mais aussi leurs qualités personnelles transposables dans le cadre professionnel. Identifier les talents et les contextes d’excellence, favoriser des activités où les seniors sont dans ce qu’ils aiment faire et savent bien faire, redonner de la visibilité à ces motivations primaires et aspirations profondes sont autant d’actions à travailler.

 

Faire se rencontrer autrement l’offre et la demande

Il apparaît nécessaire de devoir aligner les attentes des deux parties : le recruteur et le chercheur d’emploi senior. Ceci demande un accompagnement spécifique reposant à la fois sur la (re)définition des attentes de l’entreprise (définir le contexte, les façons de travailler et les méthodes de travail, les compétences demandées…), que sur la (re)définition des attentes/exigences du candidat (dans quel contexte est-il épanoui, ce qu’il aime faire, ce qu’il sait faire…). En bref, il convient de mettre en place une solution de matching entre les forces exprimées d’un senior et les attentes exprimées d’une entreprise qui recrute.

En se rencontrant autrement, le recruteur pourrait voir les candidats en action, les découvrir par le biais de leur capacité, compétences, connaissances et savoir-faire et non plus d’un CV ou un âge.

En pratique, cela pourrait se concrétiser par du recrutement « sur-mesure » en proposant trois profils à un recruteur et en lui présentant ce qu’ils peuvent apporter à l’entreprise, leurs réalisations et résultats, leur réussite ou apprentissage face à l’échec. Une mise en situation d’une durée de trois semaines grâce à une Période de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP, dispositif de Pôle emploi) qui permettrait de transformer l’essai.

Une autre action pourrait s’inspirer des études de cas menées par les étudiants dans l’enseignement supérieur. Sur le même principe, les entreprises pourraient faire travailler les chercheurs d’emploi sur une problématique d’entreprise avec pour objectif de permettre à l’employeur d’évaluer les compétences et les soft skills des candidats en situation réelle.

Et si on mélangeait tout le monde pour détricoter les a priori ? Et si on réfléchissait ensemble en mélangeant les jeunes/étudiants, les entreprises, les demandeurs d’emploi pour réfléchir au monde de demain ? Un événement, de type hackathon ou world café, pourrait traiter une problématique de l’entreprise. Les recruteurs pourraient également de cette manière voir les demandeurs d’emploi mettre en pratique certaines compétences et soft skills.

 

Rester actif pendant sa recherche d’emploi

Pour éviter de se raconter au passé et donc ternir l’image qu’il peut donner de son parcours, le chercheur d’emploi senior doit rester actif. Il peut par exemple s’impliquer dans une association, dans un projet de territoire, le faire vivre et ainsi mettre en valeur les compétences qu’il a mises en place ou développées pendant sa période d’inactivité pour mieux se vendre. L’objectif est de développer son réseau, de rester actif et de garder la confiance en soi.

 

Communiquer pour faire changer les mentalités

La sensibilisation des recruteurs et managers est essentielle : sensibilisation à la valeur des seniors, à leur capacité d’adaptation, au besoin d’équilibre dans une équipe entre l’énergie et les compétences des seniors et celle des juniors.

Et finalement, sensibiliser aux compétences plutôt que de se focaliser sur l’âge. Qui est le senior ? Quelle est son histoire ? Comment en faire une force ? Faut-il le rebaptiser ?
Et de mettre les idées reçues au centre de la table : un senior serait-il vraiment plus compliqué à manager ? A-t-il autant de lacunes sur le numérique que l’on voudrait bien s’imaginer ?
En définitive… Et si le senior n’existait pas ?

Autant de questions que le Lab Attractive Emploi sur l’emploi des seniors propose d’aborder ensemble.

 

Vous êtes intéressé.e par ces enjeux ? Par la démarche ? Venez participer et apporter votre contribution au Lab Attractive Emploi !
Pour participer, contactez-vous ! [email protected] / 01 71 05 76 71

 

Partager

À lire également

  • La semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées à Courbevoie

    La semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées à Courbevoie

  • Emploi des seniors : effusion d’idées le temps d’un World Café à Courbevoie

    Emploi des seniors : effusion d’idées le temps d’un World Café à Courbevoie

  • Attractive Econews : Immobilier de bureaux, les cartes redistribuées ?

    Attractive Econews : Immobilier de bureaux, les cartes redistribuées ?