« Entreprendre au Féminin » à Courbevoie : la deuxième édition en vidéo !

17/06/2019
Partager
Entreprendre-au-feminin-2019-Courbevoie

Plus de 150 entrepreneures et porteuses de projets se sont retrouvées le 28 mai dernier au Centre Evénementiel de Courbevoie pour la 2ème édition de la soirée « Entreprendre au Féminin ». Organisé par la direction du Développement économique, Emploi et Innovation de la Ville, cet événement fédérateur a rassemblé un panel d’intervenant.e.s de différents horizons autour de l’invitée d’honneur Viviane de Beaufort, professeure à l’ESSEC, directrice des programmes Women-ESSEC et fondatrice du Club Génération #Startuppeuse.

 

Retour en vidéo !

Entrepreneures, le réseau est votre ami !

Viviane de Beaufort a mis l’accent sur la thématique du réseau, incitant les différents réseaux féminins à travailler ensemble, s’entraider et partager leurs initiatives, soulignant la nécessité de bien s’entourer et d’apporter une attention particulière à sa présence sur les réseaux sociaux. Une session de questions/réponses interactive avec le public a permis d’échanger à la fois les interrogations, ressentis, expériences personnelles et idées sur le sujet.

Si le réseau et l’entourage sont primordiaux, les chiffres-clés de l’entrepreneuriat féminin, en particulier dans les techs, montrent qu’il y a encore du chemin à faire. Nicolas Beaudoin, directeur du développement Paris et Centre chez KPMG, et Maya Noël, de l’association StartHer, ont présenté le baromètre 2019 qu’ils ont menées sur les levées de fonds de start-up tech dirigées par des femmes.

 

A la découverte de programmes d’accompagnement à l’entrepreneuriat féminin

Une sélection de programmes d’accompagnement à l’entrepreneuriat et à l’intrapreneuriat féminins ont été présenté : le Club Génération #Startuppeuse ; le dispositif Boost’Elles présenté par Goretty Ferreira, fondatrice-dirigeante de l’Agence pour l’Entreprenariat au Féminin, qui concilie l’empowerment et la stratégie des projets ; le programme 66Miles au sein d’Engie, présenté par Valérie Gaudart, directrice culture et communautés chez Engie et Marianne Gallardo, intrapreneuse au sein du Groupe, pour qui « il faut oser, ambitionner et incarner son projet. Il ne faut pas avoir peur d’en parler et de dire qu’on a bien fait. La formation 66Miles m’a permis d’intégrer un incubateur et de faire porter le projet par les collaborateurs et l’employeur. »

Les fondatrices des start-up THERESHEGOES, ALTAROAD et COCOTT’ARIUM ont quant à elles donné de précieux conseils pour ceux et celles qui veulent se lancer et démarrer leur activité avec un réseau et des pratiques en béton !

Le mot de la fin de la table ronde est revenu à Viviane de Beaufort pour qui « ces femmes ont le pouvoir de changer le monde ! »

 

  • Entreprendre-au-féminin-2019
  • Entreprendre-féminin-2019
  • Entreprendre-au-féminin-2019
  • Entreprendre-au-féminin-2019
  • Entreprendre-au-féminin-2019
  • Entreprendre-au-féminin-2019
  • Entreprendre-au-féminin-2019
Partager

À lire également

  • CONFÉRENCE – Réforme de la formation professionnelle : les clés pour mieux comprendre

    CONFÉRENCE – Réforme de la formation professionnelle : les clés pour mieux comprendre

  • Le Rendez-vous de l’Emploi de Courbevoie à l’heure du bilan

    Le Rendez-vous de l’Emploi de Courbevoie à l’heure du bilan

  • Attractive Emploi partenaire de AM’UP pour recruter autrement

    Attractive Emploi partenaire de AM’UP pour recruter autrement